Série endurocross-Ronde 6: St-Michel-des-Saints 18-19/08

par Isa More
dans Communiqués FMSQ

*Pour tous les détails pratico-pratiques de la course, cliquer ici

Et si vous avez le temps, n'hésitez pas à lire ce texte de Claude Léonard qui fait partie de la gang de Saint-Michel-des-Saints:

''Les Productions Les Haut-Nord du Beau Chêne (C. Léonard, Frank Beauchesne), en collaboration intime, mais pas trop, avec Do LaBrute Communications et Machin Truc Moto Raid Erwan Binne, sont fiers de vous inviter nombreux et su’l gaz à leur troisième présentation commune de l’enduro-cross de Saint-Michel-des-Saints. Au moment d’écrire ces lignes, on annonce de la pluie un ti’peu mercredi et plus copieusement vendredi, avec des possibilités minces de rafraîchissantes averses dispersées samedi-zé-dimanche. En d’autres mots, les conditions de piste devraient être quelque part entre enivrantes et orgasmiques. Pour ceux-zé-celles qui l’ignoreraient, le terrain à St-Mi est, en termes scientifiques, sablonneux à granulométrie fine. Ce qui revient à dire mou et poussiéreux quand c’est sec, mais yagadou full traction et trippant quand il a été humidifié. Après un mois d’abstinence, comment résister à une piste qui s’annonce enivrante et orgasmique, nous vous le demandons ? Même le parking, garnotté pour tous, est à l’épreuve de la boue.

Comme l’an dernier, les quads auront droit à une piste mixte (gaz-au-fond ou serrée) le samedi, rendue semi-virginale suite à une généreuse et salvatrice circulation préalable en bulldozer et bobcat, et ça tout le tour de la piste ou presque, afin d’éliminer les imposants woops de supercross et ornières créés l’an dernier. Côté moto, on a ajouté des boucles exclusives « single track » pour tout le monde le dimanche, avec en réserve une nouvelle boucle enduro (Erwan a trouvé d’la roche…) pour la course de l’après-midi, à condition que la pluie prévue vendredi ne soit pas trop copieuse. La Section Spectateur à saveur extrême derrière le départ est aussi de retour l’après-midi.

thumbnail_1 Départ PY.jpg

Comme l’an dernier, les quads auront droit à une piste mixte (gaz-au-fond ou serrée) le samedi, rendue semi-virginale suite à une généreuse et salvatrice circulation préalable en bulldozer et bobcat, et ça tout le tour de la piste ou presque, afin d’éliminer les imposants woops de supercross et ornières créés l’an dernier. Côté moto, on a ajouté des boucles exclusives « single track » pour tout le monde le dimanche, avec en réserve une nouvelle boucle enduro (Erwan a trouvé d’la roche…) pour la course de l’après-midi, à condition que la pluie prévue vendredi ne soit pas trop copieuse. La Section Spectateur à saveur extrême derrière le départ est aussi de retour l’après-midi.

thumbnail_6 StyleCheck 1.jpg

thumbnail_5 StyleCheck 19 (1).jpg

Rappelons que la finale moto de l’an dernier fut particulièrement relevée, grâce à la présence de deux coureurs ultra-rapides montés spécialement des Zétats-Zunis. Le sexe-tuple champion FMSQ Loïc Léonard avait en effet invité Dylan Macritchie et Nick Hunter, deux de ses amis qui brassent fort la baraque en Nouvelle-Angleterre (NETRA, J Day Off-Road…) et en GNCC.

thumbnail_2 Arrivée Top 3.jpg

Les trois ont donné tout un show en avant, réalisant des temps au tour aussi canon que surprenants qui nous ont incité à rallonger un peu la piste cette année. Examinez les trois photos de type « style check » de Dylan (420), Nicholas (19) et Loïc (1) pour comprendre comment aller vite dans le sable : t’as juste à voler au-dessus des traces de knobby laissées par les autres.

 

4 StyleCheck 420.jpg

Cette année, tout semble indiquer que le vainqueur de l’an dernier, Dylan Macritchie, va être de retour, accompagné cette fois par un certain Brendan Riordan, qui est aussi sinon plus vite que lui. Retardez s’il le faut votre départ du retour pour checker l’action : ça va aller vite en taureau. Frank Beauch lui-même est sensé refaire une bonne partie de la piste en Bobcat le samedi soir, à la GNCC. Il va y avoir une cantine sur place, on trouve tout ou presque dans le village et y’a même un endroit pour domper les effluves de votre VR pas loin sur le chemin du retour. La municipalité appuie significativement cet événement et donc la FMSQ, alors n’hésitez pas à leur renvoyer l’ascenseur.

thumbnail_7 Section Extrême.jpg

Et évidemment, de grâce, abstenez-vous de circuler (véhicule, quad, moto, vélo, à pied…) sur la piste d’atterrissage. C’est tentant, on le sait, mais c’est la condition #1 qui nous permet d’avoir le privilège d’utiliser l’endroit pour organiser une course. La piste d’avion n’est pas là par parure : elle est utilisée, entre autre pour des urgences. Ne soyez pas l’Épais qui va faire déborder la coupe et causer l’annulation de l’événement à l’avenir.''

8 Avion.jpg