Dans la série ''The Ontarian Connection'': Jeremie Lanthier

par Isa More
dans Profils de pilotes

Jeremie, tu viens d'Ontario, tu nous expliques de quelle ville exactement et ce qui te fais venir courser au Québec?
Je viens d'un petit village, à Fournier. C'est à une heure d'Ottawa et je course FMSQ tout simplement parce que c'est plus proche.

Tu as eu un DNF à Mont-Laurier, accumulant problèmes après problèmes avec ton bike, tu nous résumes cette course à oublier (rires)?
J'ai commencé la course avec une infection aux yeux et la poussière affectait ma vision, donc je tombais partout et mon bike a fini par chauffer.

Beaucoup d'ontariens viennent courir à la FMSQ, comment expliques-tu cette ''migration'' ontarienne?
Je crois que c'est la même raison que pour moi, c'est plus proche de chez nous!

Courses-tu quand même en Ontario parfois?
Oui, si ça adonne entre les courses de la FMSQ.

Tu rides en Husqvarna. Comment trouves-tu la conduite de cette machine pour l'endurocross?
Je suis très content avec Husqvarna. Le bike est pas mal prêt à courser. Je ne fais pas de grand changement sur celui-ci. Ça serait mon choix de bike, même si je n'étais pas commandité.

Tu étais à plusieurs GNCC, dont à Odessa à NY pour la huitième ronde et tu as fini premier dans la classe Open B. Gagner chez les américains, c'est vraiment un boost pour la confiance?
Oui, c'est certain qu'un podium, ça donne un peu de motivation pour revenir toutes les fins de semaine.

Quand on court dans une classe aussi forte que les Expert, avec un top 3 quasiment indétrônable, comment trouves-tu la motivation de te dépasser à chaque course?
Je suis toujours là pour avoir du fun, c'est ma passion! Les trois premiers de ma catégorie sont des machines, je leur lève mon chapeau (rires)!

Pour Tring Jonction, quels ajustements avais-tu fait sur ton bike?
Un petit peu plus dur pour mes suspensions et au tiers.

Viens-tu d'une famille de coureurs?
Non, je n'ai personne dans ma famille qui course.

Tu as un lien très fort avec tes commanditaires, comme avec Quad Expert. Ils te sont très fidèles, quel conseil donnerais-tu aux jeunes pilotes qui cherchent des commanditaires?
Je leur dirais de toujours se pousser à leur maximum et d'être là toutes les fins de semaine car tu ne sais jamais qui peut te regarder.

Bonne fin de saison Jeremie!

Crédit photo Noir et Blanc: Jessica Chatelain