Nos champions 2016: Michel Bélisle chez les 50+ Moto

par Isa More
dans Profils de pilotes

Michel Bélisle, tu as remporté le championnat 2016 dans la catégorie des 50+, comment as-tu trouvé ta saison?
Vraiment exaltante, rien n'était gagné d'avance. Cette année, quatre pilotes différents ont monté sur la plus haute marche du podium et à chaque fois de façon convaincante. Ça inaugure bien pour l'an prochain.

Tu roules avec de sacrés ''monstres'' de l'enduro comme Hervé Beaudoin et Mario Michaud, la barre est sacrément haute dans cette catégorie, comment te prépares-tu dans l'année pour la saison à venir?
En effet ce sont de redoutables compétiteurs avec plusieurs décennies d'expérience. J'ai installé leur photo devant mon ''treadmill'' (rires). Sérieusement, à mon avis, c'est un sport qui ne peut se pratiquer à demi et nécessite une bonne forme physique pour éviter de se blesser. Je pratique encore le hockey sur glace et j'ai un gym à ma disposition au travail.J'essaie de solliciter les muscles relatifs au motocross qui hibernent trop longtemps durant l'hiver.

Tu roules depuis combien de temps et comment se fait-il que tu sois encore aussi mordu (rires)?
J'ai reçu la piqûre en 1978, coursé en motocross de 1987 à 1993 et à la F.M.S.Q depuis 2006. Tout ça entremêlé de plusieurs motos de route... C'est une vrai passion! Y a-t'il un antidote?

 

As-tu des enfants, et si oui, coursent-ils aussi?
Non, je n'ai pas eu cette chance.

Avec toute ton expérience, qu'est-ce qui t'a le plus marqué dans notre sport durant toutes ces années de pilotage?
Outre la barre qui ne cesse de s’élever, genre triple back flip double front flip, etc, etc, je dirais la participation croissante des dames à notre sport, cela m'enchante énormément. Je trouve ça beau!

Tu as du tous les essayer (rires), si tu devais nommer tes trois bikes préférés jusqu'à ce jour ce serait lesquels et pour quelles raisons?
1ère place: ma toute première moto Yamaha DT 100 1974 acheté en 1978 avec mon salaire de camelot. '' The fist cut is always the deepest''.
En 2ème: mon bike actuel YZ250 2 temps. Comme un bon vieux couple, j'y suis fidèle et elle me le rend bien. Je l'adore.
Et en 3ème: FZ1 pour la route. Une avaleuse de courbes. Précise, agile et rapide.

Pas trop tough les retours au travail le lundi matin après tes courses (rires)?
Étrangement non. C'est un bon ''feeling''. C'est certain qu'on sent les muscles qui ont travaillé plus que les autres mais surtout je rêvasse et repasse plusieurs fois dans ma tête les magnifiques sections du parcours de la veille. Mes collègues me surprennent souvent avec le sourire aux lèvres.

Quel jeune pilote te surprend le plus?
Jake Michaud. Un vrai gentlemen. La pomme n'est pas tombée loin de l'arbre.

Quel vétéran te surprend le plus?
Mario Paquette. Une force de la nature.

Quelle est ta course préférée dans la saison et pourquoi?
Difficile à dire, elles ont toutes leur charme. Mont-Laurier pour ses dénivelés et souhaitons le retour de Victo!

Faudra t'il ouvrir éventuellement une catégorie 60+ pour votre gang (rires)?
C'est inévitable. Qui sait un jour peut-être même une catégorie 70+?

Merci Michel! Bonne continuation, vous êtes une inspiration pour nous tous!
C'est gentil merci. J'en profite ici pour remercier profondément cette belle grande famille qu'est la F.M.S.Q. Sans elle, tout ça ne serait qu'un rêve.