Guérin Marsal, Junior Moto, prêt pour 2017

par Isa More
dans Profils de pilotes

Comment nos champions se préparent-ils pour la saison 2017?

Guérin Marsal, le maudit français en Sherco, nous livre quelques-uns de ses secrets...

 

TES FOURCHES ET SUSPENSIONS:
Je suis le mauvais élève. J’ai roulé tout 2016 avec un bike stock!

TON PHYSIQUE:
Crossfit 2X1h par semaine (focus sur les cuisses, core body et abdos), plus soccer/footing/snowboard, suivant la saison.

TON MORAL:
C’est ma blonde qui gère ça, faut lui demander sa recette :P

TON GEAR:
Faut vraiment que je m’achète des genouillères et un neck!

LA MÉCANIQUE EN GÉNÉRAL:
Je fais pas mal tout moi-même, sauf mes fourches, et cette année le moteur, vu que j’avais un 4T. Enfin, disons que j’essaie, ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas très bon en mécanique (rires).

TON MOTEUR:
J’ai roulé un 300 4T cette année. Le meilleur bike que j’ai jamais eu en terme d’efficacité. Je trouve que le 4T c’est plus facile à placer, tu te brûles moins, etc... Ça m’a vraiment permis d’apprendre à rouler plus vite. Je pense toutefois revenir sur un 250 2T pour la simplicité d’entretien et le thrill de mettre du gros gaz dans les grass tracks ! D’ailleurs mon 300 est à vendre chez HRX Sports à Shannon, top 5 de votre catégorie garantie.

TES OBJECTIFS VISÉS:
Je suis en réflexion encore pour 2017. Je vais peut être manquer cette saison pour faire autre projet et revenir seulement en 2018. Je ne sais pas encore si je vais alors rouler Inter ou 30+. J’aurai 30 ans cette année et dans les deux catégories ça roule fort devant. Le truc c’est que rouler intermédiaire ça demande de se mettre en shape pour 2.5 heures, ce qui veut dire plus de temps et d’argent investis.

MARSALBOIS

TON TEMPS DE PRATIQUE:
J’essaie toujours de faire des pratiques de 1.5 - 2 heures minimum en attaquant le plus possible. Ça me permet de développer mes réflexes en roulant « au-dessus de mes pompes», tout en habituant mon physique pour les courses. Je pense qu’en me forçant à rouler à 110% pendant mes pratiques, j’arrive mieux à garder l’esprit clair pendant les courses pour éviter de me brûler pour rien, choisir les bonnes lignes, etc.

PENDANT L'HIVER: Je ne suis malheureusement pas ''setupé'' pour aller rouler l’hiver encore donc je suis les championnats Monster Energy et MXGP de près ! Go MM25 !

TON GRAND SACRIFICE: Les samedi soirs d’été à boire de l’eau et manger des pâtes alors que tout le monde autour trippe sa vie.

MARSAL

TON TRUC DÉFINITIVEMENT À AMÉLIORER EN 2017:
Ma vitesse sur des tracks inconnues. C’est un peu le cas pour tout le monde j’imagine, mais il y a une trop grande différence entre mon niveau quand je connais bien la track versus quand je la découvre. Pour améliorer ma vitesse pendant les courses FMSQ, il faut que je me force à prendre plus de risques et à regarder plus loin. C’est de toute manière là où tu vois la différence entre les très bons et les moins bons :D, car les pros, par exemple, sont capables de rouler comme des malades juste en ayant marché la track la veille.

TA PHILOSOPHIE EN COURSE: Pas partir dernier (ce que je ne réussis pas souvent). Ensuite j’essaie de rouler propre en gardant mon énergie dans la première heure, puis j’essaie de monter le rythme au fur et à mesure pour doubler ceux qui sont partis trop fort (rires).

TON RITUEL AVANT UNE COURSE:
Trouver un bon spot pour regarder la course AM, manger mes pâtes et être pas du monde avec mon entourage!

TON DERNIER MOT AVANT LE REPRISE:
Je voudrais remercier ma blonde A.D. pour son soutien sans faille durant toute la saison (autant m’encourager avant les courses que de me « manager » quand je ne suis pas satisfait du résultat), ainsi que HRX Sports pour la commandite et Conception Desrosiers et évidemment, toute la gang de la FMSQ pour la job incroyable qui nous permet de nous épanouir dans notre passion.

MARSALGUERINTEAM

Cocorico!