Jonathan Gagné chez les amateur

par Isa More
dans Profils de pilotes

Jonathan Gagné, pourquoi le numéro 928?
Mon numéro vient de la famille Brodeur. Je voulais suivre leurs traces. C'est grâce à eux si je suis dans ce sport. C'est complètement incroyable!

18738823_10154560700566272_864470250671735748_o.jpg

Quelle est ta track préférée pour pratiquer au Québec et pourquoi?
C'est le circuit de Mécaglisse à Notre-Dame-de-la-Merci. C'est un magnifique circuit d’enduro, avec un peu de sable et un très beau tracé.

Depuis combien de temps roules-tu?
Ça fait maintenant cinq ans que je fais de la moto et quatre ans que je course dans la FMSQ.

21641195_508387336172201_4943776596251387679_o.jpg

Quelle machine pilotes-tu?
J'ai toujours roulé avec KTM. Aujourd’hui, je roule un 250 xc 2015. C'est une très bonne machine pour l’enduro.

15965077_2005517239675145_8201094280912432592_n.jpg

Si tu avais plus de moyens financiers, quel serait ton premier choix pour ta machine de compétition (rires)?
Ma machine de guerre serait probablement la même machine, mais une neuve à chaque année (rires)!

Tu es arrivé en quatrième place au championnat d'endurocross de la FMSQ. Qu'est-ce qui t'a éloigné de la troisième place?
Le début de la saison a été difficile. Je ne m'étais pas beaucoup pratiqué avant les courses à cause du travail, mais l’année prochaine sera la mienne. 

La Guadeloupe cette année, tu as dit que c'était ta meilleure course à vie? Pourquoi?
J'ai eu de très belles batailles avec des bons coureurs.  C'était une course sans erreurs.

Dans ta famille, ton père Michel et ta mère Sylvie ne manquent aucune course et ta soeur Justine course aussi. Qui est celui qui a amené le sport dans la famille?
C'est moi qui ai amené notre famille aux courses et ils ont adopté ce sport magnifique et son monde incroyable. 

21686857_508385562839045_5430864081070765631_o.jpg

Quel est le truc le plus fou que tu as fait pour ton sport?
La chose la plus folle que j'ai fait pour mon sport, c’est d'être allé chez Duroy pour aller chercher des pièces et je suis sorti de là avec une moto (rires)!

Ce que tu détestes faire en mécanique?
J'adore faire de la mécanique sur ma moto. Je fais cela comme métier, donc c’est comme une autre passion pour moi. J'adore laver ma machine, cela me rend fier de la voir briller (rires). 

Quand ton gaz colle tu fais quoi? Tu sauves ta peau ou celle de ton bike (rires)?
Mon gaz a déjà collé plus d’une fois. Pour ma part, j’essaye de sauver ma peau car la moto, c'est juste du matériel!

22218562_10154916392841272_2265238519625423357_o.jpg

Tu as essayé une première course de MX à Franklin cette année. Puis, tu préfères partir moteur allumé ou moteur éteint (rires)?
Je préfère partir le moteur éteint, l’ambiance est totalement différente! C'est beaucoup plus stressant un départ d’enduro et j'aime ce stress.

Ta meilleure anecdote de la saison 2017?
La course à Saint-Michel-des-Saints! Le 'faux' départ (des pilotes avaient 'by pass' leur circuit et donc il a fallu refaire le départ!) était mon meilleur départ à vie. Je suis en deuxième position, après 30 minutes de course, mais j'apprends qu’on recommence le départ. J’étais assez fâché mais ça fait partie de la 'game'.

19679259_473932156284386_2183302317935546304_o (1).jpg

MERCI JONATHAN!
ON SE REVOIT EN 2018!