Philippe Chainé: notre double champion pour 2017!

par Isa More
dans Profils de pilotes

Tout d'abord, Philippe Chainé, comment on se sent avec la plaque numéro 1 d'endurocross provincial et avec celle d'enduro canadien de l'est en poche?
Je suis très content et très fier d'avoir réussi à obtenir la plaque 1 en endurocross pour la deuxième fois de ma carrière. La première fois, c'était en 2010. Maintenant, le plus dur, c'est de la garder. Pour ce qui est de l'enduro, c'est toujours un honneur de gagner ce trophée, c'est le plus vieux trophée de la FMSQ et plusieurs de mes idoles l'ont gagné. C'est mon sixième titre et je n'en vise pas moins que dix!

20988160_496705890673679_7771106441336840429_o.jpg

Quel est ton plus grand rêve d'athlète?
Mon plus grand rêve, c'était d'être champion de monde d'enduro. Malheureusement, mes chances ne sont plus très grandes, mais je garde espoir (rires).

21640777_508556466155288_3644422994691263024_o (1).jpg

Parlons un peu de ton championnat d'endurocross 2017. Ce fut un championnat plein de rebondissements avec le départ de Loic Léonard en pleine course à la troisième manche et la blessure d'Alexandre Gougeon en tout début de championnat également. Mais c'était sans compter sur le talent de Marc-André Beaudoin qui t'a collé à la roue plus d'une fois pour te donner un peu de stress pendant les courses! Tes impressions sur cette saison et sur Marc-André Beaudoin?
Comme à chaque saison, nous commençons l'entrainement au mois de janvier et le seul objectif est de gagner la plaque 1 en gagnant le plus de courses possible. J'ai mis beaucoup de temps de bénévolat dans la FMSQ depuis trois ans, à toutes les fins de semaine de course. Mais cette année, j'avais comme objectif de me concentrer sur mes courses plutôt que de vouloir mettre toute mon énergie à aider la FMSQ. Je pense que ça a fait une différence. J'ai été un peu déçu du départ de Loic à la troisième course, car depuis des années, c'est mon rival numéro un et j'aime la rivalité qui s'était formée entre nous depuis longtemps. Pour ce qui est de Marc-André, je suis très, très content de sa saison. Ça faisait plusieurs années que Marc-André roulait avec nous en Expert, mais là je pense qu'il a pris son envol et que l'an prochain, il sera encore un bon rival. Il va être à surveiller de très près.

21751294_1694125777285247_484619887114976306_n.jpg

Tu as fait la FMSQ au Québec, des GNCC aux States, les ISDE en France, qu'est-ce qu'il manquerait à ton CV de pilote dans les années futures, genre un extreme enduro comme aux Romaniacs? Y as-tu déjà pensé?
Oui, dans les années futures, j'aimerai bien faire les Romaniacs ou Ezrberg, mais je veux avoir encore plus d'expérience avant d'aller faire des hard-enduro comme ceux-là. Bien sûr, le but ultime, c'est de faire le Dakar, non seulement d'essayer de le finir, mais de bien performer également. Je pense que dans la mi-trentaine, ce serait un bon moment pour le faire. Le cardio, l'expérience et l'intelligence sont à leur meilleur.

image1 (3) (1).JPG

Raconte nous les ISDE 2017: la chaleur étouffante, la performance de l'équipe canadienne et les membres de la FMSQ qui y ont participé.
Cette année, les ISDE se déroulaient en France. C'était ma cinquième expérience d'aller représenter le Canada. Nous avions un bon club team, mes deux coéquipiers étaient Tyler Medaglia et Nathan Bles, deux gars de motocross! Mais ça ne reste pas moins qu'ils savent autant tourner la poignée dans une track de motocross que dans le bois. Les deux premiers jours, il faisait plus de 40 degrés et il y avait beaucoup de poussière. Le reste des six jours, la température était aux alentours de 20 dégrés, c'était mieux. La plupart des 'special tests' était du grass track. Ce n'était pas le style de piste qui m'avantageait. Tyler et moi avons ramené une médaille d'or, mais Nathan n'a pas pu finir. Malheureusement, il a cassé son bike en deux après avoir 'overjump' un saut. Le jeune padawan de la FMSQ, Théo Lepley, a réussi à ramener une médaille de bronze pour sa première expérience. Bref, ce fût encore une merveilleuse expérience avec l'équipe canadienne.

21199661_1635676986465131_1790068261191556871_o.jpg

Je crois que ta blessure au dos a refait surface quand tu étais à Brive-la-Gaillarde. De quel traitement spécial as-tu besoin après avoir ''surmené'' ton dos toute une saison? Es-tu plus osthéo, chiro, physio?
J'ai une super soeur qui est massotérapeuthe et une bonne amie qui est ostéopathe. Ensemble, elles réussissent toujours à me remettre à neuf.

21273399_1632713220094841_6101002455777725720_o.jpg

Pourrais-tu imaginer ta vie sans le motocross?
C'est certain que non, mais si ça serait le cas, je mettrais tout en oeuvre pour être le meilleur dans ce que je ferais d'autre que le motocross.

20988829_496703870673881_1336299276609069047_o.jpg

Si tu pouvais faire de l'endurocross avec la vedette sportive de ton choix, ça serait qui?
J'en ferais surement avec Sidney Crosby, et en même temps, il pourrait me donner des trucs pour être meilleur au hockey.

20451768_1598391426860354_6052720329348536089_o.jpg

Quel sont tes incontournables pour t'entrainer?
Le jogging est l'entrainement que j'aime faire le plus. Il y a le gym, le ski de fond et le hockey qui complètent mon entraînement. Mais, bien se nourrir est aussi important si tu veux être en forme. Bien manger pendant la fin de semaine de course aide beaucoup mais aussi les jours avant, c'est très important.

20689615_1608753835824113_5549598379503198086_o.jpg

Ta soeur a gagné le championnat des expertes, avez-vous eu le temps de fêter vos succès ensemble?
Nous avons eu deux petits moments, quand nous avons pris cette photo ensemble et quand nous avons brûlé le plancher de danse au banquet FMSQ.

20157967_10212731891428208_879270149217899541_o (1).jpg

Qu'est-ce qui te motive à t'impliquer autant au sein de la FMSQ, non seulement sur le CA, mais aussi à chaque fin de semaine en cas de besoin?
Dans tous les choses que j'entreprends dans ma vie, je mets toujours mon 110%. J'aime beaucoup ma passion et je pense que le meilleur moyen d'améliorer mon sport au Québec, n'est pas seulement de courser Expert et d'être un bon ambassadeur mais aussi de faire du bénévolat dans notre série pour la faire grandir. Oui, c'est important pour moi de rendre la série la plus professionnelle possible, d'être reconnue la plus grosse série au Canada et d'attirer le plus de monde possible. Mais, tout en améliorant la série, la chose la plus importante, c'est de garder l'esprit familial de la FMSQ. N'hésitez pas à vous impliquer vous aussi si vous voulez faire avancer les choses.

IMG_0737.JPG

Qui veux tu remercier pour ta saison?
Je veux remercier mes parents, ma blonde, mon mécano Hubert et toute mon équipe et surtout mes super commanditaires: KTM Canada, FMF, Dunlop, Sidi boots, Oakley, Kutvek Amerika, Mongoose Machine, Rekluse Canada, EC3D Compression, ACERBIS USA, MOTOREX, Factory Connection Suspension, TM designworks LLC, Brian Koster Orthoflex CustomBracing, Boutique Vertical Boardshop, DID Racing Chain, Lachapelle Racing Products, Intervention technisoins médicale, Laquerre Ford et Centre du Pneu et mécanique S.Bourque!!!

21246318_1633873376645492_295986339276343825_o.jpg

 MERCI PHIL!