Rapport de course Ronde 5: Mansonville (Moto)

par Isa More
dans Rapports de course

Le dimanche 6 août, c'est au tour des pilotes de moto de se confronter au terrain de Mike Mierzwinski et de sa Team Polak à Mansonville.  La FMSQ y donne sa cinquième manche, présentée par Motovan.

Le ravage de la pluie de samedi sèche un peu, mais le mal est fait. Quand les pilotes passent au scan, en voyant la boue qui beurre leur attirail de motocross et leur machine, on comprend que cette course ne sera pas facile. Là prend tout le sens de la persévérance, de la force du mental et l'importance de la forme physique pour faire de l'endurocross.

Il faut aussi beaucoup d'humour et d'humilité et faire de son mieux pour la terminer! L'endurocross est une belle métaphore de la Vie, quand c'est 'tough', tu t'accroches, tu ne baisses pas les bras et tu essaies encore plus fort contre les vents et les marées. Et tu passes à travers. Basta.

Finir une pareille course dans de telles conditions, quand les roulières de boue recouvrent votre moteur, quand vous circulez dans des montées et des descentes glissantes aux racines intercroisées, c'est comme être sacré guerrier/guerrière au dernier tour. Une grande satisfaction vous envahit, après la rage et le pleurnichage dans le bois, car ne pas finir n'est pas une option raisonnable. Elle n'est que mécanique ou accidentelle. Surtout quand on cherche des points et qu'on veut avancer dans notre championnat qui va vers sa fin.

Malgré le Vietnam (certains ont même dit ''Cambodge''), les pilotes sont excités de rouler car le défi contre la Nature les amène plus loin, leur font pratiquer leur technique de pilotage et ils ressentent une énorme satisfaction personnelle d'avoir été poussés en dehors de leur zone de confort. Et c'est en dehors de cette dernière que quelque chose se passe. Qu'on évolue.  D'ou l'expression: ''On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs'', ou ''rien de grand ne se fait sans passion''. Et à la FMSQ, et bien..., c'est pour le meilleur et pour le pire!

Passons maintenant à travers les résultats épiques de quelques-unes de nos nombreuses catégories:

Pour les Pee-Wee C liquide, les petits Loic Nadeau0822 et Édouard Blouin1027 font huit tours suivi d'Audrick Benoît avec six tours.

Pour les Pee-Wee C air, qui sont vingt sur la ligne de départ, c'est incroyable! Ce sont Max Coté590, Eli Chartrand Croteau1040 et Isaak Trépanier607 qui seront les plus tenaces.

20705911_429012750833244_1126961967_o.jpg

Chez les Pee-Wee B, Matis Biron232 domine sa catégorie avec 13 tours, suivi de Dawson Albers1026 et de Philippe Rivard1041.

Chez les Pee-Wee A, les frères Mickael Bouchard589 et Louis-Philippe Bouchard789 remportent les plaques et sont suivis de Noah Drapeau-Champagne37.

Chez les Dame, c'est Geneviève Cadieux, Bianca Worner et Hélène Croteau qui finissent les premières avec quatre tours, alors que toutes leurs autres concurrentes n'en font que trois. Les trois filles s'entendent pour dire qu'elle n'est pas facile, mais la réussite vaut tous leurs efforts. Vous ne l'avez pas volée celle-là!

20684356_429009024166950_1466069874_o (1).jpg

Chez les Amateur, Nick St-Pierre0396 domine encore devant Jordan Bergevin321 et Samuel Dupré339. Bergevin a un bon départ. Il part troisième et dans les premières courbes passe premier. Il pousse tout le long dans le bois, mais se trompe de chemin, doit revenir sur ses pas et se lance après Dupré. Une belle bataille commence entre les deux pilotes. Ils se dépassent l'un, l'autre. Mais au dernier tour, Dupré tombe, Bergevin récupère la deuxième jusqu'à la fin. Samuel Dupré finit quand même ravi car c'est son premier podium et ce, pour sa première saison, c'est tout un exploit! Il rajoute: ''Super belle track. J'ai trippé!  J'ai eu du plaisir à la rouler, mais j'ai pogné une souche et j'ai perdu la deuxième!''.

Chez les Junior, Benjamin Blouin586 remporte la course avec aisance, le jeune est en feu.  Il nous donne des détails sur sa course: ''Ça a été super bien.  J'ai fait un bon départ, parti deuxième.  Après, j'ai réussi a prendre la tête assez rapidement, puis j'ai réussi a creuser une avance pour terminer premier''.

20707014_429011990833320_827150732_o.jpg

Il est suivi de David Bergeron611 qui nous confie avoir lui aussi adoré sa course et pris plein de plaisir à rouler sur ce circuit, que beaucoup de coureurs comparent à la regrettée Victoriaville.

20676905_429011434166709_1832603690_o (1).jpg

Christophe Alvarez338, dont c'est la deuxième saison seulement, se retrouve à la troisième place, nous parle de son expérience: ''J'ai eu un début de course assez effrayant avec mon chum Tommy Larochelle, un ancien pro qui s'est étendu de tout son long en avant de moi au départ; ce qui m'a alors forcé à me jeter par terre pour ne pas lui piller dessus. Ensuite, je suis reparti 6-7 je crois et j'ai poussé fort en m'accrochant à David pour dépasser les autres et finir troisième. C'était vraiment une piste très dure et technique ! Elle ne donnait aucun repos!''.

20705927_429011840833335_1727881272_o.jpg

Chez les expertes, Catherine Desrochers1080 fait un retour à la FMSQ à Mansonville et se retrouve sur le podium en troisième place.''Elle était tough pour un retour'', nous dit-elle. Devant elle, Rebecca Pellerin-Chaîné266 et sa soeur Véronique422 marchent sur les plus hautes marches du podium. Desrochers pense à revenir sérieusement à la compétition en 2018, un nom qui résonnera probablement l'année prochaine.  La catégorie des femmes expertes va prendre sans doute de l'ampleur avec l'arrivée des nouvelles, les plus solides dames inter telles que Karine Belisle et les sisters Libersan, sans oublier Christine Lessard378 qui a eu la piqure et qui est présente à chaque course depuis plusieurs semaines! Et Félicia Robichaud qui sera de retour de sa blessure!

20706103_429310540803465_147592255_o.jpg

En parlant des Dame inter, Karine Belisle en profite pour remercier ''tous les gens qui m'ont ramassée partout dans la bouette!''. Elle arrive en deuxième place devant Juliette Libersan qui dit avoir décidé de la faire en trail ride pour éviter le pire, alors que Margaux Libersan l'a trouvé ''hot, à part au dernier tour, je tombais partout, il y avait trop de bouette, j'étais brûlée''.

Chez les experts, 14 pilotes sont sur la ligne de départ et nous avons l'honneur d'avoir la grande visite d'un King de l'endurocross et de l'enduro:  Allan Lachapelle1067 pour qui, comme le dira Francois Cominardi au micro dans une entrevue spontanée, ''s'inscrire dans les 50+ n'aurait pas été possible". C'est un Lachapelle ému qui résume sa carrière de pilote à notre animateur: ''La FMSQ est une grande famille.  J'ai tout le temps roulé dans les pros, d'aussi loin que je puisse me souvenir, je devais revenir rouler avec eux. J'ai été 7 fois champion endurocross au sein de l'association et champion enduro de l'est et au sein du WEC, c'est un grand bonheur de revenir rouler avec les gars ici.''

20707543_10159137234655716_1284322430_n.jpg

Il n'est pas le seul à faire un grand retour puisque Paul Boivin1092, ex-vedette de la FMSQ, se décide à quitter son Sutton pour venir rouler dans les 40+. Évidement, 'Champion un jour, champion toujours'': Il monte aussitôt sur le podium en deuxième position, avec Hugo Gravel48 en troisième et Dominic Gagnon1016 en première. En pognant Boivin au passage, il nous avoue trouver la course super bien organisée et malgré la pluie qui est tombée la veille, il nous confie avoir adoré la track. Gravel rajoute sur sa propre course:''J'ai eu un bon départ, puis Dominic Gagnon a fatalement roulé plus vite.  J'ai essayé de poursuivre Paul, comme un loup qui cherche sa proie...''.

20706017_10159137234295716_986100623_o.jpg

Revenons à nos pros... Dès le départ, deux duos se font une chaude lutte: Marc-André Beaudoin709 et Philippe Chaîné269 en avant à 5-10 secondes l'un de l'autre. Les deux se suivent en effet roue à roue et jamais Marc-André Beaudoin n'aura mis autant de pression à son adversaire! Philippe Chaîné dit d'ailleurs sur le podium:''Beaudoin et moi, on a joué au chat et à la souris, on a pris des risques, on a tout donné, on ne voulait pas lâcher. C'est ma plus belle course de la saison, j'ai eu du fun, j'étais très stressé à cause de Marc, ça fait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi stressé en course, c'est bien!''. On comprend que Philippe Chaîné réussit à terminer premier, suivi d'un Marc-André qui a donné son 110% pendant deux heures trente.  Il rajoute:  ''Cette année, j'ai été capable de trouver la bonne recette.  Il était temps car cela fait 6-7 ans que je course!  Mon programme, la moto, les supensions, tout fonctionne! Avec Philippe, on s'est dépassés 6-7 fois, il y avait de bonnes lignes, un bon flow, cela ressemblait à Victoriaville, comme l'a dit Jake Michaud''. 

20684214_429010094166843_989290940_o (1).jpg

Juste en arrière, un autre combat se livre entre Francis Ouimette516 et Jake Michaud4, qui se suivent et font vibrer les pits pendant plusieurs tours. Puis, Michaud tombe, mais Ouimette tombe plus loin et perd son avance définitivement pour la troisième place. ''C'est une piste incroyable, comme Victoriaville. C'est une piste fluide, avec des doubles lignes, on s'est vraiment livré une belle bataille avec Francis!'' rajoute Jake qui commence à s'habituer aux podiums.

Pour faire comme son fils, Mario Michaud342 dans la catégorie des 50+, fait aussi un podium en deuxième place, derrière Michel Belisle742 et devant Antonello Callimaci116.  Belisle dira même à Michaud:'' Tu m'as fait sortir de ma zone de confort''. La fameuse zone de confort qui vous retranche dans votre mental!  Michaud rajoute: ''J'ai super aimé la course, c'était de l'enduro.  Je me suis battu tout le long avec Michel, j'ai eu plusieurs scans premier, on a eu du plaisir!'' nous raconte un Mario Michaud rayonnant.

20726943_429011147500071_1513353890_o.jpg

L'ambiance est sympathique à la remise des plaques, puis il est temps de quitter et de penser à la prochaine!

La FMSQ tient à remercier les promoteurs qui ont du faire une gross job samedi dans la grosse boue et aider beaucoup sur le circuit le dimanche aussi, et à tous ceux qui ont bravé les intempéries.

St-Michel-des-Saints vous attend les 19 et 20 août 2017!