Tasha Lachapelle: notre championne pro!

par Isa More
dans Profils de pilotes

 

Natasha, laisse moi tout d'abord te féliciter pour ton championnat chez les dames expertes cette année! Tu l'as gagné avec quel bike et dans quel état d'esprit?
Merci beaucoup! Je suis très contente de ma saison avec mon KTM 200 xc-w. C’est la première fois que je gagne dans la classe des dames expertes. Je me sens encore “on top of the moon.” L’année prochaine, le défi sera de garder mon titre, c’est toujours un peu plus stressant et difficile car nous devons prendre en plus toute cette pression.

42871471_10155617069605766_6267826575996092416_o.jpg

Cette année, la FMSQ a fait un changement dans la durée de la course des femmes pros (qui est passée de deux heures à une heure trente) et dont le départ a été avancé à 10:00 du matin, et sur la première ligne, dans l'optique de donner une plus grande visibilité aux femmes pros et de faciliter la transition aux filles qui passent de Dame Inter à Dame Experte. Que penses-tu de cette décision de l'association?
Je suis d’accord avec leur décision, je trouve qu’on est beaucoup plus de filles sur la ligne depuis ce changement et que ça va encourager tous les classes de dames à vouloir monter et à pouvoir être expertes un jour.

39762439_1061109664056990_5445825326519156736_o.jpg

Tu as fait de nombreux holeshots ''Shot Race Gear'' cette saison-ci. Je crois ma rappeler que Catherine Desrochers t'en as volé à peine un ou deux de toute la saison. Dis nous ton secret pour ''flyer'' de même à chaque départ?
(Rires) Honnêtement, depuis le tout début de ma carrière, les holeshots ont toujours été un point fort. Je n’ai pas de secret à vous révéler, malheureusement. À vrai dire, j’en ai manqué seulement deux de toute la saison.

39900463_2099260033438484_410654411719704576_n (1).jpg
Ton chum est Philippe Chainé et vous avez tous les deux gagné votre championnat FMSQ cette année. Comment le couple Lachapelle-Chaîné a fêté ça, en double ou pas?
(Rires) Maintenant, vous le saviez bien, avec les fameux “danse move” de Mr. Chainé, que nous avons bien fêté notre championnat en s’amusant avec tout le monde au banquet!

42838583_10155618263355766_5104104521424961536_n.jpg

On t'a vu essayer de chasser Catherine Desrochers de ton fender arrière toute la saison, mais elle a été tenace. Quelles sont ses plus grandes qualités de pilotage à part cette persévérance incroyable?
Catherine, c’est une fille que je connais depuis longtemps. Au fur des années, nous sommes devenues de très bonnes amies et nous rions souvent ensemble. J’ai beaucoup de respect envers elle. Elle est drôle mais quand c’est le moment d’être sérieuse, elle est capable de l’être. Sa plus grande qualité, c'est l’esprit sportif.

40769045_10155561110510766_2489205969217650688_o.jpg

Raconte-nous depuis combien de temps tu roules et comment étaient tes débuts?
Ça fait vingt ans que je roule! (Omg, ça fait drôle de dire vingt ans! Rires). C’est à l’âge de 4 ans que mon père m’a fait découvrir ce magnifique sport. Je faisais du motocross avant de conduire un vélo. C’est à l’âge de 7 ans que j’ai commencé à faire des compétitions. Ma soeur et moi étions les premières à faire les courses dans les jeunes. En grandissant, il nous a enseigné tous les secrets pour bien performer!

19667604_460896844271525_3656857293623470648_o.jpg

Raconte-nous le plus beau souvenir de ta carrière?
Cette année est mon plus beau souvenir! Quoi demander de mieux d’avoir gagné mon championnat et d’avoir partagé ce beau moment avec tous mes amis et ma famille! Tout un “feeling” aussi de voir la fierté de mes parents et de mon copain.

Quelle est la meilleure partie dans ce sport et la pire partie pour toi?
La meilleure, c’est l’adrénaline. When I’m on my bike, it’s like the world is on hold. Le pire n’est pas de laver mon linge et de laver ma moto, c’est de laver le linge et la moto de Mr. Chainé en plus!

41033349_10155564195255766_1930821785075318784_n.jpg

Quel est l'achat le plus coûteux que tu as pu faire dans ta carrière pour ton sport?
C’est certain que pour les femmes dans ce sport, ce n'est pas facile. Mais en fait, ce n’est pas facile pour beaucoup de monde. J’étais très chanceuse que mon père ait une compagnie de pièces de motos, donc je pouvais sauver beaucoup d’argent. L’achat de la moto est le plus coûteux sans aucun doute.

L'équipe KTM Canada démontre un grand professionnalisme sur le terrain, quelle différence cela a t'il fait depuis que tu roules pour eux?
C’est toujours très apprécié d’avoir de l’aide et je suis très fière de représenter cette compagnie. Je pense avoir la meilleur machine et le meilleur équipement, cela m’aide beaucoup.

42918284_2131383500457252_8470414585684295680_n.jpg

Quel est ton programme d'entraînement pour arriver à ce niveau de performance?
Je suis une fille très disciplinée. Donc, quand je veux quelque chose, je vais jusqu’au bout pour l’obtenir. L’alimentation est très importante. Je m’entraîne au gym 4x par semaine et je fais du yoga 1x par semaine. Pendant l’été, j’essaie de rouler au moins 2x par semaine, mais ce n’est jamais évident avec le travail.

12068918_10153086547790766_7023710130031267779_o.jpg

Ton papa Allan était dans l'endurocross longtemps. Quelles qualités as-tu de lui mais aussi quels défauts (rires)?
Mon père, c’est mon idole. C’est peut être cliché à dire, mais c’est vrai. Je ne peux pas te nommer seulement une qualité car il en a plusieurs. C’est un homme drôle, intelligent et très attentif. Un homme qui travaille très fort et qui est perfectionniste. Thanks Dad. Il n’a pas de défaut, comme moi d’ailleurs (rires)... Ok, ok, il n’ a pas de patience, mais il (nous) travaillons fort là dessus. (Rires)
Love you Dad.

46277327_339825583417164_6760868394712432640_n.jpg

Dernier mot?
Life is too short to live on the safe side, so today I encourage you to do something that you’re scared of.

37325976_1022699671231323_972556513379876864_o (1).jpg

 Merci Natasha!