Zackary Brazeau: un rookie du MX chez les 17-

par Isa More
dans Profils de pilotes

Zack, tu es venu essayer ta première course de cross country à Mont-Laurier, comment as-tu trouvé ton expérience?
J'ai adoré, malgré les conditions très glissantes et bouetteuses. J'ai trouvé ça vraiment le fun. J'aime le fait que c'est un mix de tout: piste, bois, pit de sable, etc. Ça te donne vraiment la chance de tout pratiquer.

Résumes-nous un peu ta carrière de pilote jusqu’à présent et quels sont tes objectifs pour ta saison 2019?
J'ai commencé la course il y a quatre ans à peu près et depuis ce temps, j'adore courser et essayer de nouvelles choses comme l'enduro. Mes objectifs pour cette année seraient de me qualifier à chaque national canadien de l'est et de terminer parmis les tops 3 inter au championnat provincial du Québec. J'aimerais ça aussi faire la série FMSQ en entier.

Tu as empoché le Holeshot pour cette première course avec nous, mais tu as dit à ton retour que les 17 et moins de ta catégorie étaient super rapides et talentueux. Ils t’ont tenu en haleine les enduristes (rires)?
Oui, j'étais vraiment content de mon holeshot et je n'étais pas trop stressé de le réussir. Et effectivement, je les trouvais bons et rapides pour se faufiler entre les obstacles et j'ai remarqué comment c'est important le cardio en enduro (rires).

Ton père Éric a souligné qu’il aimait beaucoup le format cross-country de la FMSQ: une seule course et tout est fini et on peut remballer le set-up. D’un point de vue du pilote, aimes-tu aussi ce format de courses?
Ouais, j'ai adoré le fonctionnement. Tu as une course et après, c'est terminé. J'ai aussi aimé le fait qu'on soit plusieurs classes sur la même 'gate' et que ça fonctionne par heure de départ.

Tu viens du milieu du MX, mais pas seulement, puisque tu fais du BMX et du ski, avec un très bon niveau d’ailleurs. Quelles sont les similitudes entre les trois sports?
Ouais effectivement, je fais plusieurs sports extrêmes solitaires. La ressemblance entre ces sports, c'est que pour les trois, on doit prendre des risques pour devenir meilleur.

Comment l’un aide l’autre dans tes performances?
Le ski et le vélo vont vraiment m'aider à avoir une meilleure endurance et à être plus fort du bas du corps. En moto, c'est bon d'être fort du bas du corps parce que la moto est à nos jambes (rires).

On souligne dans le milieu ta grande maturité pour un « petit jeune ». Est-ce le sport de compétition qui te rend plus « vieux » mentalement tu crois?
Oui, c'est surtout le motocross qui me rend plus mature mentalement, parce que je suis un rider ultra déterminé et le fait que je me tiens avec des personnes plus vieilles fait en sorte que j'agis comme eux.

Par contre, tu aimes gagner et tu n’as pas bon caractère quand ce n’est pas le cas (rires). Es-tu du genre à lancer tes bottes et ton casque dans le pick up quand le résultat ne suit pas les efforts fournis (rires)?
Ouais, je suis assez compétitif mais pas au point de tout casser (rires). Surtout quand je sais que j'ai fait une erreur et que j'aurais pu finir à l'avant.

Tu avais déjà essayé en Ontario des formats enduros et tu as dit aussi aimer rouler juste dans le bois. Est-ce que le format cross-country est un bon mariage entre le MX et la trail d’après toi?
Ouais, en Ontario, j'avais adoré faire un rallye d'à peu près 300km juste dans le bois et oui, le cross-country, c'est le mariage parfait, d'après ce que j'ai vu et expérimenté, pour devenir bon et solide sur ta moto et pour même avoir un meilleur cardio, l'enduro est le meilleur entraînement pour ça.

Aux pilotes de MX qui n’osent pas essayer une course de peur de scrapper leur 'levers', 'pipe', etc. Tu leur dirais quoi pour les convaincre de venir en essayer une?
De ne pas penser à leur bike pendant 1h30. Moi, j'ai trouvé ça aussi le fun que le MX, même que j'ai adoré l'ambiance et les personnes d'enduro, on dirait que c'est comme une petite famille ou tout le monde se connait et s'entraide.

Tu as participé à la nouvelle série Triple Crown en 2018, quels étaient tes résultats?
L'an dernier, j'ai fait quelques nationaux canadiens à l'est mais dans la catégorie junior, ça m'a aidé à débloquer car les jeunes sont beaucoup plus vite en Ontario et j'ai aussi fait Walton. J'ai fini parmi le top 20 des juniors au Canada.

On pourra te suivre au Triple Crown en 2019?
Bien sur que vous allez pouvoir me suivre. Je vous encourage même à venir me voir en personne!

Pis, donne moi tes impressions sur Mansonville, il a plu encore!
J'ai vraiment adoré Mansonville, c'est vraiment mon style de track avec ses montées et ses descentes, j'ai adoré. J'ai déjà hâte à l'an prochain!

47505321_1909235905810871_3914361802628005888_n.jpg

Dernier mot a tes commanditaires?
Merci Mathias Marine Sport, Brazcafé, Club57mx, Dosmile mx, Seven mx, Mddistribution, Forma boots, 6d Helmet, CS_design, Oakley, Hoosier tires, Fctn_bombers, Desmarais sport, Snap-on tools, Twice production, Evo suspension, tous mes amis et ceux et celles qui m'encouragent et qui sont là pour moi!.