Emie Tremblay: pilote moto et quad!

par Isa More
dans Profils de pilotes

Émie Tremblay, présente nous ta petite famille de coureurs, vos catégories et vos machines.
Ève (7 ans) court maintenant en Pee-Wee B avec son VTT chinois 110cc. Elle en est déjà à sa deuxième saison. Mia (6 ans) est en Pee-Wee C. Guy en est à sa troisième saison et court maintenant en Amateur A sur son Honda CRF 250R. Pour ma part, je conduis ma Honda CRF150R pour une deuxième année consécutive. Je suis maintenant dans la catégorie Dame débutante A. Depuis maintenant 2 courses, je participe également au championnat Quad dans la catégorie Dame sur mon Honda TRX 450R.

67822344_10156800314403423_8611615110168838144_o.jpg

Ton chum, Guy Bhérer et toi, on vous connaît comme pilotes de motos mais vos filles sont en quad, pourquoi cette « division » des disciplines dans la famille (rires)?
C'est tout simplement arrivé comme ça! Les filles ont également un PW 50 à la maison et savent en faire. Lorsqu'on leur donne le choix, elles préfèrent faire du 4 roues. Mais, elles ne veulent pas que je vende leur moto et en veulent même une plus grosse! Nous voulons simplement qu'elles s'amusent et vivent de belles expériences.

61871198_2095031374136392_5085114057237725184_o.jpg

Tu t’es fait tout de suite remarquée en 2018 dans les Dames débutantes B car tu dominais ta catégorie. Depuis combien de temps roulais-tu avant de te lancer en championnat?
J'ai commencé la moto grâce à mon chum. Il a réussi à me faire essayer un vieux Honda XR80 lors de nos débuts il y a 12 ans. Nous roulions dans les lignes d'hydro dans Charlevoix. J'en ai fait à l'occasion seulement. Puis, j'ai eu mes filles. Je n'ai refait de la moto qu'au Ranch Gagnon l'an dernier pour ma première course FMSQ en Dame débutante B (j'ai terminé 4ième!). Donc, avant ma première course FMSQ, j'ai du faire de la moto une vingtaine de fois tout au plus.

69362767_10156852059058423_2203991463266615296_o.jpg

Cette année, tu as monté de catégorie chez les Dames débutantes A et tu remportes régulièrement des plaques. Quel est ton secret (rires)?
J'ai fait le tri de mes priorités et la moto est dans mon top 5. L'an dernier, j'ai vraiment redécouvert un sport qui me passionne et qui me donne le goût d'être autre chose qu'une maman, une conjointe, une infirmière. J'ai un horaire très chargé en dehors des courses : infirmière de nuit en 12 heures qui travaille une fin de semaine sur 2, les enfants, un conjoint sur la route. Je n'ai pas le temps d'aller rouler toutes les semaines et bien souvent, je ne fais de la moto qu'aux courses. J'ai donc misé sur mon entraîneur privé Mireille. Elle me conçoit des plans d'entrainement selon mes besoins, le moment de l'année et les adapte spécifiquement à la moto. J'ai également fait affaire avec une nutritionniste sportive pour ajuster mon alimentation en lien avec la compétition et les entraînements.

67650149_10156807579428423_37542532472635392_o.jpg

Tes filles semblent suivre tes traces en finissant leurs courses avec de très bonnes performances et ramènent elles aussi des plaques à la maison. Niaisez-vous Guy à la maison en criant « girl power!!! » (rires)?
Ça lui met assez de pression comme ça (rires)! Sérieusement, nous nous sommes longtemps questionné sur la possibilité d'un autre enfant pour essayer d'avoir un garçon, mais quand il regarde ses filles les deux mains dans un moteur de ski-doo avec lui ou encore aux courses, la question ne se pose même pas! Il est très fier de notre Girl power.

70163264_10156886064308423_4653761678427553792_n.jpg

Comme si ce n’était pas assez, tu t’es mise depuis deux courses au quad. Explique-nous pourquoi?
Je trouve les gens qui courent en VTT très impressionnants et encore plus, les athlètes FMSQ qui pratiquent les deux disciplines dans la même fin de semaine. Je me sentais capable de le faire moi aussi (et je voulais rentabiliser mon temps les fins de semaines de course (rires)). J'avais le goût d'essayer depuis le début de la saison et j'ai essayé de me raisonner car ce n'est pas donné (principal commanditaire : Mom's money!).  Après quelques semaines sans trouver de points négatifs ( à part les $), j'ai déniché mon quad. Dès les premières secondes, j'ai su que je m'amuserai comme une folle avec ce nouveau jouet!

70011797_10156886062238423_2699770769583374336_n.jpg

Tu as fait rire beaucoup de membres de notre association avec ton t-shirt personnalisé « J’ai survécu à Mansonville ». Est-ce que c’est ta course la plus mémorable à vie?
En terme d'épreuve de vie à laquelle on peut crier haut et fort : J'ai survécu, je te dirais que oui. La chaleur et la bouette furent un mélange inoubliable de cette édition 2018. Il y a eu beaucoup d"abandon dans les différentes catégories (et avec raison). Je n'ai jamais autant reparti ma moto dans une course!

64400958_10156695456038423_8894381635085008896_o.jpg

Guy et toi vous avez l’air super en forme, si ce n’était pas le cross-country, vous feriez quoi comme sport?
Guy en forme! Tu l'as dit dans ta question: il a l'air (rires). Son sport préféré est de dire qu'il va s'entraîner avec moi demain (ce qu'il ne fait que quelques fois
par année (rires). Je pratique déjà le vélo, la course à pied, le yoga. Je crois que l'on tenterait de trouver un sport que l'on peut pratiquer tous les membres de la famille ensemble. C'est ce qui est important pour nous.

69479319_10156852059138423_8123670678898475008_o.jpg

Guy suit tes conseils de technique de pilotage ou c’est plutôt le contraire (rires)?
Le conseil préféré de Guy : dans le doute, donne du gaz! Sérieusement, lorsqu'il se donne la peine mon chum me donne d'excellents conseils de pilotage.
Il analyse minutieusement ma conduite et m'aide à m'améliorer. Moi, je ne lui suis d'aucune aide là-dedans!

69016916_10156852059098423_7985073097868836864_o.jpg

Lequel de ses conseils trouves-tu le plus pertinent?
Tu ne suis personne! C'est ce qui m'a le plus aidé jusqu'à maintenant cette saison.

Comment organisez-vous votre routine contrôle technique/courses/douches/repas/mécanique? Ça doit être fou une fin de semaine de courses pour la famille Tremblay (rires)!
C'est un travail d'équipe. Je te dirais que ce n'est pas juste la fin de semaine, mais aussi le avant et après. J'essaie de préparer les repas à l'avance pour qu'il ne reste que la cuisson ou encore qu'à réchauffer. On essaie également de faire participer les filles aux préparations pour leur apprendre que les courses, ce n'est pas seulement le moment où tu es sur la piste. Également, nous nous sommes fait des amis aux courses et l'on s'entraide avec les enfants. Pour ce qui est de la mécanique, Guy m'a dit : "Bah! On a des Honda! On a juste à changer l'huile (pis encore) (rires).

67667261_10156807579643423_5522156614880067584_o.jpg

Qu’est-ce que tout cet investissement sportif et familial amène à tes filles et à ta famille tu crois?
À chaque course, nous disons à nos filles: "Si ça ne te tente plus, si tu es fatiguée, si tu as mal, etc., tu peux arrêter n'importe quand. L'important, c'est que tu aies du plaisir." À chaque fois, elles nous surprennent en complétant leur course le sourire aux lèvres. Cela les aide, j'en suis certaine, dans le développement de leur personnalité.
Le fait d'avoir une activité commune aide à resserrer les liens. Nous parlons le même langage à table. De plus, nous avons du temps de qualité ensemble et de beaux souvenirs.

68356304_10156807579438423_5903296767255904256_o.jpg

Ton meilleur souvenir des courses ou le plus loufoque?
Ma première course FMSQ au ranch Gagnon. Je suis arrivée là avec comme objectif de seulement rouler (tant qu'à suivre Guy!). Finalement, j'ai roulé
comme je n'avais jamais roulé et j'ai terminé quatrième alors que je n'avais pas fait de moto depuis quatre ans et demi! J'étais vraiment heureuse et c'était quelque chose qui n'appartenait qu'à moi.

Et celui de Guy?
La ronde finale de 2018 à Mont-Laurier. Lui et moi avons terminé premiers dans nos catégories respectives.

57008985_10156550867778423_6193233959116079104_n.jpg

Et celui des filles?
Ève : Lors de la course de Mansonville 2019, la chaîne de son VTT a débarqué. Et devinez qui l'a réparé : son idole Pierre-Yves Denault. Elle en parle encore et en parlera longtemps.
Mia: Elle a fait sa première course FMSQ à Mansonville. C'est son meilleur souvenir. À chaque tour, elle me disait qu'elle voulait arrêter et pas longtemps après, son père me disait dans le walkie-talkie qu'elle était partie pour un autre tour. Elle se dit très fière d'avoir fait cette course difficile.

Merci famille Tremblay!