Catherine Desrochers: prête à défendre sa plaque #1!

par Isa More
dans Profils de pilotes

Catherine Desrochers, tu nous a tous conquis en 2019 avec une victoire haut-la-main dans la classe des Dames Expertes. Ça fait quoi d’être LA championne nationale de cross-country (rires)?
C’est assez spécial! Quand j’étais toute petite, j’avais pris une photo avec Cindy Trudel, qui était la plus rapide à l’époque, et je me souviens de m'être dit, dans ma tête, qu’un jour j’aimerais vraiment être rapide comme elle.

CINDYETCATHE

Quels sont les plus grands sacrifices que tu as fait pour en arriver là?
Habituellement, je passe l’été avec ma famille à notre chalet, mais disons que l’été dernier, j’ai passé plus d’heures sur mon bike qu’avec eux. J’ai dû aussi passer plusieurs soirées au gym, au lieu de relaxer à la maison après le boulot. J’ai malheureusement du sacrifier aussi plusieurs poutines (rires).

Quels sont les meilleurs conseils que tu pourrais donner à d’autres pilotes féminines qui aimeraient atteindre ce niveau professionnel?
Il n’y a pas beaucoup de secrets... Pour être meilleure, il faut embarquer sur son 'bike' et rouler, rouler et rouler. Plus tu passes d’heures sur ta moto, plus la technique va s’améliorer et par le fait même, la vitesse et l’endurance vont grandir.

Dans ta vie privée, tu es quelqu’un d’assez discrète et modeste. As-tu quand même fait péter un gros champagne avec ta famille pour fêter ta saison 2019 et crié « chui la best!!! » (rires)?
En effet, je ne suis pas quelqu’un sur le gros party! Ma famille et moi avons fait 'popper' la bouteille de champagne ensemble lors du dernier podium de la saison, mais sans plus.

86292289_2958117110913268_5732947425014841344_o_4.jpg

Ton chum, Danny Bélanger, est ton fan #1. De quelle façon il te démontre beaucoup de son support avec ce sport?
Dan et moi, nous nous entraînons toujours ensemble, sans exception. Il me motive à aller au gym, même quand je n’ai vraiment pas envie. Quand on va pratiquer en 'bike' ensemble, il roule derrière moi pour voir si j’applique bien ses conseils. De plus, chaque matin de course, il est là pour être sûr que je ne manque de rien et court partout sur la piste pour m’encourager.

Qu’est-ce que tu fais concrètement pour être de plus en plus forte physiquement et moralement?
Je vais au gym plusieurs fois par semaine, même le lendemain d’une course et j’essaie de faire au moins deux séances de moto d’une heure et plus, sans pause, pour augmenter mon endurance. Aussi, la nutrition joue un rôle très important donc, je mange santé le plus souvent possible. Pour le moral, je mentirais si je disais que c’est toujours facile… C’est plus facile de 'choker' un entraînement que d’y aller, mais je dirais que c’est mon chum qui m’aide le plus à garder le moral. De plus, quand les résultats sont bons, ça motive à continuer et à se surpasser.

thumbnail_image3_1.jpg

Comment ne pas se reposer sur ses lauriers et se préparer pour la saison 2020 afin de défendre ta plaque #1?
Je vais faire exactement la même chose qu’en 2019! Je ne prends rien pour acquis et je sais que je vais devoir mettre les bouchées doubles pour défendre mon titre en 2020.

Combien d’années de pilotage as-tu derrière la cravate et qu’est-ce qui t’a fait le plus progresser depuis tout ce temps?
Mon père m'a assise sur une moto quand j’avais 3 ans et j’ai tout de suite pogné la piqure. Les premières années, j’en faisais avec mon père et mon frère pour le plaisir. À l’âge de 9 ans, j'ai fait ma première course avec la FMSQ à Victoriaville dans la catégorie Peewee. Par la suite, je faisais environ une à deux courses par année et à chaque fois, je performais bien. En 2013, mon père a décidé de me mettre membre en Dame Inter. J’ai terminé 3ème au championat et je suis montée en Dame Experte l’année d’après. Depuis ce temps, je n’ai jamais arrêté de progresser parce que j’ai toujours eu des bons coachs (mon père, mon frère et mon chum Danny). Je mets en pratique leurs conseils … Et il faut croire que ça marche bien!

thumbnail_image0_2.jpg

Il y a du gros nouveau pour 2020 pour toi et Danny, tu nous partages le scoop?
Effectivement, cette année, on aura la chance de rouler sur TM Racing, avec le soutien de Sport Collette rive-sud. Nous en sommes très excités! Ça faisait sept ans que je roulais avec la même moto! Je suis donc prête pour cette nouvelle expérience.

thumbnail_image1_4.jpg

Quelle différence ça fait d’avoir le support d’un manufacturier pour progresser au sein d’un championnat tel que celui de la FMSQ?
On ne se fera pas de cachette, côté monétaire, une saison complète de course n’est pas donnée… Ça fait déjà plusieurs années que je voulais changer de moto pour un modèle plus récent. En 2020, grâce à mon partenariat avec TM racing, je vais enfin pouvoir rouler une moto digne d’une #1 nationale.

Quelle est, selon toi, ta meilleure course à vie ?
J’hésite entre KMMX et Parc Radam en 2019. Premièrement, à Renfrew, le fait d’avoir roulé pendant plus d’une heure seule en avant (sans qu’aucun amateur ne réussisse à me rattraper était vraiment fou!). Du côté de Sainte-Clotilde-de-Beauce, j’étais vraiment dans mon élément et malgré le fait que je ne me sentais vraiment pas bien le matin avant la course, j’ai réussi à terminer la ronde finale sur la plus haute marche. De plus, c’est ce jour là que l’élève à dépassé le maître: J’ai réussi à battre la personne qui m’a assise sur une moto lorsque j’avais 3 ans... Mon Papa! ❤️

thumbnail_image0_1.jpg
Quelles sont tes compétitrices les plus féroces dans cette série?
Honnêtement, lors d’une course d’une heure trente, il peut arriver énormément de choses. Chaque fille a sa force et sa faiblesse et on ne sait jamais à quoi s’attendre. Je ne me fais pas d’attente avant une course, je donne tout ce que j’ai et au final, j'accepte le résultat! À mon œil, elles peuvent toutes être féroces!

69947025_10216756967091358_5065749449859399680_n_1.jpg

Tu serais une pro de quoi si pas de moto (rires)?
Hummmm, probablement une championne de ski acrobatique?

thumbnail_image1_6.jpg
Derniers mercis... À qui?
Merci à toute ma famille d’être derrière moi depuis le tout début. Merci spécialement à tous mes commanditaires pour 2020: TM racing, Sport Collette Rive-sud, Importations Thibault, Twice production, Dirt-care, McNeil MX, NRTEC suspension! Aussi , un gros merci à tous les gens qui travaillent de près ou de loin avec la FMSQ, dans les dernières années, la fédération à su vraiment bien évoluer!

Merci Catherine!