Blouin VS Blouin en 2020

par Isa More
dans Profils de pilotes

Tout le monde à la FMSQ connaît les frères Blouin: des gars souriants, professionnels, drôles et rapides!
Les deux vont courir dans la même catégorie chez les Experts cette année.  On les a interviewés pour connaître leur feeling à propos d'être dans la  même classe cette année (rires):

Au printemps, Benjamin, tu seras dans la catégorie des Experts où ton frère Frédéric roule depuis 2 saisons déjà. Qui est le plus stressé des deux (rires)?​
Ben: Définitivement moi, mais je crois que c'est un bon stress. Par contre, je crois que Fred va vite devenir stressé lorsqu'il va sentir le #586 juste derrière lui (rires).
Fred: Pour ma part, je sais à quoi m'attendre! C'est-à-dire que les gars sont de plus en plus rapides et qu'il n'y aura pas une course de facile. Mais je suis super content de pouvoir rouler pro avec mon petit frère... J'aime bien lui faire croire qu'il me stresse (rires).

Frédéric, résume-nous ta saison 2019. Quels sont tes objectifs par rapport à cette dernière pour 2020?
Comme plusieurs le savent déjà, 2019 à été difficile pour moi sous plusieurs angles. Il a même été question de ralentir les courses pour les prochaines saisons. Après quelques mois de repos et de réflexion, l'envie de manger du sable est revenue plus forte que jamais alors je suis super optimiste. Mon objectif pour 2020 est tout simplement de garder un meilleur équilibre entre travail, moto, sommeil et amis.

Et toi Benjamin, quel plus beau souvenir gardes-tu de ta dernière saison?
C'est sûr que franchir le fil d'arrivée à la dernière course et savoir que je venais de remporter le titre dans ma catégorie est un super beau souvenir, mais les batailles que j'ai eu tout au long de la saison avec Danny Bélanger vont rester gravées dans ma mémoire longtemps.

55462950_2192416550823919_7090351764238499840_n.jpg

Vous allez pouvoir vous confronter toute la saison, dans trois provinces et pendant neuf courses, quelle est votre stratégie pour « être devant le frère »?
Ben: ​La stratégie n'est pas nécessairement d'être devant le frère, mais que les frères soient devant les autres (rires). Sans blague, je suis plus rapide lorsque je m'amuse, donc j'ai l'intention d'avoir beaucoup de plaisir!
Fred: Honnêtement, ma strategie semble simpliste, mais j'aimerais juste rouler comme je suis capable de le faire et être fier de moi course après course. Comme Olivier Hainault le dit souvent "Je suis mon ennemi numéro 1 (rires)''.

BLOUINBROZERS2020

Frédéric et Benjamin, quelle est votre plus grande force aux courses, ce qui vous démarque des autres coureurs?
​Ben: Fred est la personne la plus persévérante que je connaisse: un guerrier!
Fred: Ben est super talentueux et très naturel sur la moto. Aussi, il est super fluide.

Benjamin et Frédéric, quel est votre talon d’Achille pendant un championnat?
Ben: La faiblesse de Fred, c'est son petit frère qui veut le dépasser (rires). Non, sérieusement, son talon d'Achille, c'est ses 1001 projets qu'il fait durant la saison.
Fred:Je ne sais pas si c'est vraiment le talon d'Achille de mon frère, mais il gagnerait beaucoup à se faire plus confiance, ça c'est certain!

35552082_994467654054525_7178996113951686656_o.jpg

Benjamin, tu voulais aller en Floride en décembre pour t’entraîner. Raconte-nous ton épopée qui a fini en catastrophe sur la I-87?
Effectivement, j'étais parti pour la Floride le 17 décembre mais malheureusement, la roulotte n'était pas équipé de pneus Kenda, elle a donc dérapé et je n'ai pu rien faire pour sauver les meubles. Mais bon, il n'y a eu personne de blessé, juste du materiel de brisé (merci papa de m'avoir prêté la roulotte et le camion, rires).

79928000_2688993017832934_5371205522496159744_n.jpg

Frédéric, toi tu restais ici cet hiver. Misais-tu plutôt sur la récupération mentale et physique?
J'avais besoin d'un break des courses! Cela faisait 3-4 hivers que je ne faisais rien sauf penser à la moto, alors ça devenait lourd de ne plus voir mes amis autant. En plus de ne plus pouvoir jouer au hockey, faire du ski, etc. J'ai toujours adoré m'entrainer, alors je n'ai pas arrêté de l'hiver avec mon super coach Éric Joly. Pour ce qui est de la partie mentale, je dirais que cela a fait un grand bien de penser à autre chose que de changer des filtres à air (rires).

51983584_2336263776408606_5450765419377852416_o_1.jpg

Frédéric, tu es plus âgé que Benjamin. Cet été, tu me disais travailler de nombreuses heures car tu avais ouvert ta propre compagnie. Est-ce qu’avoir plus de responsabilités dans ta vie et être un super athlète prêt pour les courses devient plus difficile avec le temps? Comment tu t’arranges pour jongler avec responsabilités et entraînement?
J'ai finalement laissé faire la compagnie cet été car j'ai compris, avec le temps, que de travailler 16 heures par jour ne m'aidait pas à performer les week-ends. Par contre, il faut bien avoir un peu d'argent pour pouvoir aller aux courses, donc cela devient très difficile de trouver un équilibre efficace et sain. Je crois que chaque pilote pro fait face à cette problématique et que nous faisons du mieux que l'on peut.

Frédéric et Benjamin, avez-vous fait un pari sur celui qui aura la meilleure position à la fin du prochain championnat ($$$ rires)?
Ben: Pas encore, mais si je finis devant toi Fred, tu te coupe les cheveux? Deal?
Fred: Ben, je te conseillerais de commencer par finir ta première saison pro d'abord (rires).

 57408099_10161893756740107_8113438911453200384_o.jpg

Benjamin et Frédéric, qui vous inspire le plus dans le monde du cross-country et pourquoi?
Ben: Mon idole/inspiration est Frédéric Blouin (rires). Plus sérieusement, probablement David Knight, un gars qui a gagné autant en Europe qu'aux USA.
Fred: Je n'ai pas vraiment d'idole mais Ben Kelly m'impressionne énormément ! Il roule à une vitesse incroyable et nous n'avons même pas l'impression qu'il force.

70589434_511432819676371_6863048213599879168_n.jpg

On dit qu’il ne faut jamais comparer nos enfants, mais on va le faire quand même (rires)!
Le meilleur de vous deux pour les holeshots?
Ben: Je ne me rappelle plus du dernier holeshot de Fred, donc je dirais moi (rires). 
Fred: Bonne chance avec les 15 plus rapides de la FMSQ (rires).

66443252_462897447863242_2485258391761453056_n.jpg

Le plus rapide de vous deux pour changer une roue?
Ben: Humm, je ne saurais pas dire. Je crois que ce serait serré, à suivre pour un test? 
Fred: Mon pit crew à Franklin en 2016 (de feu).

Le plus malchanceux de vous deux avec sa mécanique?
Ben: Mon dernier DNF remonte a 2017, donc Fred (rires).
Fred: Définitivement moi, mais c'est fini ce temps-là (rires).

Le plus fort mentalement pour passer à travers les épreuves?
Ben: 100% Fred.
Fred: Moi!  Par contre, Ben est très bon pour passer à travers les fossets (rires).

35628651_994466284054662_5923860310459940864_o_2.jpg

Le plus endurant?
Ben: Fred.
Fred: Comme tout le monde le sait, je peux être très fatiguant alors imaginez vous que Ben doit m'endurer toute la semaine! Il marque un point, je suis peut être le plus endurant finalement.

Le plus sociable?
Ben: Fred, il est dur à battre dans cette catégorie (rires).
Fred: Oups (rires).

BLOUINBENETFRE2020

Le plus commandité?
Ben: Nos commandites sont pour l'équipe, donc ce qui est à moi est à lui et vice-versa (PS: Ceci exclut les conquêtes amoureuses).

LOGOBLOUIN2020

Le plus chialeux?
Ben: Moi (rires).
Fred: Je crois que Grincheux cest le deuxième nom de Ben, même si je suis un peu princesse avec mes suspensions par moment (rires). 

Derniers mots?
Nous aimerions remercier tous ceux qui supportent le @Blouin_Racing (allez jeter un coup d'oeil sur Instagram) mais particulièrement nos parents.

Merci les boys et bonne saison!