Nos familles FMSQ: Les Huppé

par Isa More
dans Profils de pilotes

Dans une petite série d’entrevues sur des familles de la FMSQ, voici la famille Huppé!
Nous étions très touchés de voir leur fils Shad, qui a des besoins particuliers, courir dans nos événements.
Quelle inspiration pour nous tous, pilotes et organisateurs! On voulait vous partager son existence et celle de sa merveilleuse famille.

Bonjour les Huppé, présentez-nous tous les membres de votre petite famille et dans quelles catégories vous coursez:
Daniel Huppé chez les amateurs A, Shad Huppé chez les dames débutantes C, Mathéo Huppé avec les écoliers B et Marilou Noreau, mère supporteure de toute cette gang.

HUPPÉ44

Qui dans la famille est à l’initiative d’embarquer tous les Huppé dans cette aventure?
C'est moi, Daniel, qui a commencé à courser à la FMSQ en 2013 à quelques occasions et de plus en plus au fil des ans, et surtout à partir de 2015 quand Mathéo a commencé à participer aux courses lui-même. Quant à Shad, il a fait sa première course à Casselman en 2019.

DANIELHUPPÉ

Justement, parlons de votre fils Shad, qui a des besoins particuliers et qui est super inspirant pour nous car il a pris déjà deux départs et s’amuse, même si ce n'est pas toujours facile, sur sa moto pendant des courses relativement stressantes, ce qui est fantastique! Pouvez-vous nous parler un peu de lui et de son parcours jusqu’à présent?
Shad a eu un début de vie très difficile: convulsions multiples après quelques heures de vie provoquant une anoxie cérébrale, une paralysie du côté droit et j'en passe... On se retrouve 15 ans plus tard avec encore beaucoup de difficultés dont entre autres d'être non verbal à cause d'une paralysie de la mâchoire et d'une déficience intellectuelle moyenne. Mais il a aussi accompli des grandes choses à nos yeux. Avec plein de stimulation, d'efforts et d'entêtement, il a marché à 13 mois (on nous avait dit qu'il ne marcherait peut-être pas!). Il fait du vélo, du ski alpin, de l'équitation, de la nage. Il a appris le langage des signes, il a développé un sens de l'observation et de l'orientation très critique, il a une mémoire d'éléphant et il a  parfois des réflexions avec du gros bon sens. Il va au secondaire dans une classe adaptée avec un interprète, toujours en excellente compagnie de son chien d'assistance Béthanie.

HUPPÉ2

Nous croyons beaucoup à notre sport comme une stimulation incroyable du développement physique, mais aussi comme source d’autres compétences connexes comme stimuler l'esprit sportif, la persévérance, l’attention ou comme développer la solidarité entre coureurs ou dans la fratrie. Qu’en pensez-vous dans le cas de Shad, mais aussi pour Mathéo?
Sans aucun doute que faire de la moto, et en plus de participer aux événements FMSQ, est une source incroyable de motivation pour Shad. Même s'il n'a fait que deux courses, il était là à chaque fois avec la même passion et un intérêt incroyable pour la préparation des motos, du VR et tout le reste. À chaque fois, c'est une nouvelle aventure et Shad a hâte d'être sur le site, de voir les autres coureurs et ses amis, aller marcher la track, essayer de trouver les meilleurs lignes, être aussi stressé (et même plus que nous avant le départ) et nous encourager tout le long de nos courses. Il a tellement mis d'effort pour contrôler son stress pour participer à sa première course et il était tellement fier de lui d'avoir accompli une course complète, comme son frère et son papa!  Lui aussi, il a la même passion, mais le degré de difficulté est tellement élevé car il doit gérer plusieurs éléments en même temps. De faire une course, de recevoir un certificat (confection de la famille Bherer/Tremblay) et se le faire autographier pas ses deux idoles Chainé/Lachapelle, ça lui a donné tout un boost! Pour Mathéo, participer aux courses lui donne la chance d'apprendre à contrôler son stress, réagir le mieux possible quoi qu'il arrive. Il apprend à repousser ses limites, s'imposer une discipline et apprend plein de trucs connexes qui ont un lien avec notre sport.Il est, de plus, une grande source d'inspiration pour Shad.

SHAD1.jpg

Les sourires francs de votre famille aux événements de l'association sont tout aussi inspirants que Shad et sa force mentale. Quelle est la valeur primordiale dans votre famille, celle qui vous fait briller ainsi?
On ne fait pas juste sourire! Comme tout le monde, on n'est pas toujours à notre meilleur, mais on aime tellement notre sport, qu'on se sent bien dans cet environnement, quand on s'est bien préparés et qu'on a donné notre 100%. Peu importe le résultat, je suis aussi rempli de fierté. Et que dire de Marilou, quand elle nous voit les yeux briller et passionnés comme ça, elle est heureuse elle aussi.

HUPPÉ56

Quel est l’impact de ce sport dans la relation entre les deux frères, mais aussi dans la famille elle-même?
Pour Shad et Mathéo, ils ne sont pas en compétition. Mathéo est plus comme un coach pour Shad, il lui donne des conseils, il l'encourage et il fait le rôle du grand frère, mêmes si ce n'est pas le cas et que ce n'est pas toujours évident, Shad aimerait tellement être aussi rapide que lui mais il comprend. En fait, le sport les rapproche et leur donne un autre point en commun. Pour moi, ça me permet de partager du bon temps en famille. J'en ferais d'avantage mais nous essayons d'équilibrer les activités pour Marilou aussi.

SHAD5.jpg

Comment gérez-vous les inscriptions, les départs, les contrôles techniques avec les boys? J’imagine que maman joue un rôletrès très important dans ce tourbillon des courses?
Pour les inscriptions, avec Livelaps, cela nous permet de sauver du temps durant le week end!  Ensuite, les gars sont toujours heureux d'aller au contrôle technique le samedi et de faire une petite ride. Le dimanche arrivé, tout le monde se lève à 6 heures. Avec les gars, on va souvent marcher la track avant déjeuner pour diminuer le stress de Mathéo et on se prépare. Tout le monde a un rôle à jouer: Marilou réconforte les gars, planifie, gère tout le reste: linge, repas, ramassage, photos/vidéos... Bref, une chance qu'on l'a! Moi, je m'assure que l'équipement et les motos soient ok. Sur la ligne de départ, je me dis que j'ai fait tout ce qui m'était possible et que c'est maintenant à eux de faire leur job. Pour les encouragements, c'est Marilou la championne, ainsi que pour prendre soin des gars après la course. Moi, je reçois les conseils 101 de Mathéo qui me dit les scoops de l'état de la track et c'est à mon tour de faire le mieux que je peux. Ensuite, vient la routine de tout ramasser avec chacun sa tâche pour le retour à la maison.

SHAD2.jpg

Le plus beau souvenir de courses de chacun d’entre vous?,
Pour Shad, son meilleur souvenir est sa première course en 2019 à Casselman. C'était en plus la journée de sa fête de 14 ans. Il a fait plusieurs chutes, mais il avait tellement de gens qui l'ont aidé à se relever (je pense entres autres à Guy Bherer, à JF Pagé et à bien d'autres... Sans eux, je crois que j'aurais demandé à Shad d'abandonner, mais il était confiant et voulait aller jusqu'au bout). Il a réussi et nous avions le sentiment d'une mission accomplie. Les meilleurs moments pour Mathéo sont toujours ceux où il peut rivaliser avec des jeunes avec qui il développe des affinités et qu'il côtoie durant les courses, comme cette année avec Daven Pagé, ils ont fait trois belles courses avec plein de dépassements. Pour moi aussi, mes meilleurs moments sont toutes les courses avec Pablo Dudka, Guy Bherer et Olivier Hainault entres autres... On a autant de plaisir à se le raconter après que durant la course. Le meilleur moment de Marilou, c'est quand on ramasse tout parce que les courses sont finies et que c'est le temps de rentrer à la maison (rires!).

SHAD4.jpg

Le conseil que vous n’hésiteriez pas à donner à d’autres parents qui veulent mettre leurs petits 'en selle'?
N'hésitez plus! Je crois qu'ils pourront acquérir plein de bonnes valeurs, développer ou découvrir leur passion et de bonnes amitiés. De plus, à la FMSQ, il y a de la place pour tous les niveaux et les gens ont une grande ouverture d'esprit. De ce fait, je voudrais vous remercier d'avoir laissé la chance à Shad de prendre part aux événements. La FMSQ est une grande famille avec beaucoup d'esprit d'équipe qui s'entraide et s'encourage. Ce sont des courses avec une saine compétition.

famillehuppé

Qu’est-ce qu’on souhaite aux Huppé pour 2020?
Que le COVID 19 se pousse et que mon genou se soigne pour pouvoir être présent pour la saison 2021 avec toute la famille!

 

Merci Daniel et à toute ta famille, et surtout bravo Shad!